Rechercher
  • Olivier

Même le World Economic Forum le dit !!

D'après le World Economic Forum, l'industrie textile n'a pas de concept de recyclage crédible Contrairement au papier, à l'aluminium ou à l'acier, il n'y a pas de concept de recyclage crédible pour les milliards de tonnes d'articles de mode "fast fashion" vendus chaque année, principalement à partir de fibres non biodégradables.

Chaque année, environ 60 millions de tonnes de nouvelles fibres sont utilisées pour fabriquer des vêtements, et aucun concept crédible n'existe quant à ce qu'il faut en faire quand elles ne seront plus nécessaires. En conséquence, les trois quarts de ces produits sont éliminés dans des décharges ou des usines d'incinération. L'industrie textile est une source majeure d'émissions de gaz à effet de serre en raison de ses technologies de production et de son transport. Les études calculant les émissions de CO2 du secteur n’ont été publiées que récemment. La Fondation Ellen MacArthur a évalué les émissions mondiales de l'industrie textile à 1,2 milliard de tonnes d'équivalent CO2 par an, près du niveau des émissions de l'industrie automobile. Depuis que l'industrie a commencé à prendre au sérieux son énorme empreinte écologique, diverses initiatives ont vu le jour : l'une d'entre elles est la Charte de l'industrie de la mode pour l'action pour le climat, signée par les grandes marques de mode, les fournisseurs et d'autres partenaires sous les auspices de l'initiative des Nations Unies sur le changement climatique. Les signataires se sont engagés à réduire de 30% leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.


La révolution PLAXTIL est en marche !


https://www.weforum.org/agenda/2019/09/ending-the-era-of-dirty-textiles/

0 vue

©2019 par plaxtil. Créé avec Wix.com